La Bette maritime

Beta vulgaris

Noms communs : Poirée maritime, Betterave maritime

Famille des Chenopodiacées
comme L’Amaranthe, la Salicorne, l’Arroche, l’Epinard, le Quinoa…

Feuilles : Cueillette au printemps et de l’automne à l’hiver

Bettes FICHE.jpg

 

 

Plante vivace de 30 à 50 cm

Fréquente sur les littoraux atlantiques et languedociens, d’où son nom ‘‘Bette maritime’’, on la rencontre aussi sur les chemins, sur les talus… On l’appelle aussi ‘‘Blette’’, cultivée depuis fort longtemps, elle a donné deux sous-espèces : les Poirées et les Betteraves.
Très résistance, on la retrouve souvent au même endroit d’années en années.

Tiges : tendres, blanches et charnues.
Feuilles : en touffes. Aux bords ondulés. De forme ovale, voire triangulaires et très luisantes.
Fleurs : minuscules. verdâtres.
Fruits : globuleux et durs.
Nutrition & Vertus : goût d’épinards assez fins
– Vitamines A, B1, B2, PP et C
– Potassium, Calcium, Fer, Magnésium

Dans nos assiettes :
– Feuilles et tiges cuites : à consommer rapidement (oxydation). A cueillir au printemps ou si elles sont encore tendres à l’automne.
En soupe avec d’autres plantes, poireaux sauvages, jeunes feuilles de plantains, feuilles de mauves… pommes de terre, carottes… En gratin. A la poële avec de l’huile d’olive.

Idées recettes :
– Velouté aux Bettes et pommes clochard
– Velouté aux Bettes et basilic
– Gratin de Bettes, béchamel et lardons
– Gratin de poissons aux Bettes
– Tarte aux Bettes, chèvre,
raisins secs et pignons
– Pain de Bettes aux noix